conakrytime

Irak: une base militaire abritant des soldats américains visée par des roquettes

AFRIQUE & MONDE  /  13 Jan 2020

Une base militaire irakienne abritant des militaires américains a une nouvelle fois été visée. Ce dimanche soir, 8 roquettes ont ciblé une base militaire au nord de Bagdad, selon l'armée irakienne. Quatre soldats irakiens ont été blessés.

Avec notre correspondante à Bagdad, Lucile Wassermann

C'est la quatrième attaque à la roquette contre des intérêts américains depuis la mort du général Qassem Soleimani. Ce dimanche soir en Irak, au moins 8 roquettes Katyusha ont visé la base militaire de Balad, à 80 kilomètres au nord de la capitale irakienne.

Seule une quinzaine de militaires américains étaient sur place. Les autres ont quitté cette base depuis le début du mois, après un redéploiement annoncé par la coalition pour protéger ses troupes dans le pays. Selon les forces de sécurité irakiennes, ces tirs ont blessé 4 militaires irakiens, dont deux officiers.

Depuis fin octobre, de nombreuses attaques similaires ont pris pour cible d'autres bases militaires dans le pays, ainsi que la « zone verte » à Bagdad, où se trouve notamment l'ambassade américaine.

Ces tirs ne sont jamais revendiqués, mais Washington les attribue en partie aux groupes armés irakiens proches de Téhéran.

Le 27 décembre dernier, c'est l'une de ces attaques qui avait causé la mort d'un sous-traitant américain dans une base militaire à Kirkouk, et déclenché l'escalade dans la région.

Avec RFI