conakrytime

(VIDEO) Défaite honteuse et mortelle du Syli à domicile / Le bidon, escroc, voleur et malhonnête Tham camara a tué le Football guinéen

INTERVIEWS  /  14 Nov 2016

La ville de Kinshasa a connu une grande explosion de joie hier dimanche après la victoire de l’équipe de football de la RDC face au Syli de Guinée au stade du 28 septembre à Conakry (2-1)

Malgré une première période difficile et un but de la Guinée sur penalty à la 23e minute, la RDC est revenue dans son match en seconde mi-temps pour s’offrir une victoire à l’extérieur (2-1) ce dimanche 13 novembre. Neeskens Kebano et Yannick Bolasie sont les deux buteurs congolais.

Mise sous pression par la victoire de la Tunisie contre la Libye (1-0), la RD Congo devait s’imposer à Conakry en Guinée ce dimanche 13 novembre pour rester en tête du groupe A des éliminatoires du Mondial 2018. Sauf que le Syli National, déjà dos au mur, devait lui aussi absolument se relancer à domicile.


Une RDC en souffrance en première période

Dès l’entame de la rencontre, les Guinéens se sont portés à l’avant et ont tenté crânement leur chance face à l'une des meilleures formations africaines du moment. Dans l’historique des confrontations entre la RDC et la Guinée, on notera un match nul et une victoire chacun. Très mal embarquée, dominée, secouée, avec une possession de balle guinéenne supérieure, la RDC voit le Syli National mener au score après un penalty transformé par Seydouba Soumah à cause d'une frappe de Bangoura déviée de la main dans la surface par Bompunga (23e).

La RDC, qui a subi une bonne partie de la première période, a dû attendre la 39e minute pour voir une frappe dangereuse de Yannick Bolasie, jusque-là resté très silencieux. A la 47e minute, un coup franc tiré par ses soins passe au-dessus de la barre. La première délivrance arrivera à la 53e minute pour les Léopards qui égalisent par un but signé Neeskens Kebano, formé au Paris Saint-Germain. Deux minutes plus tard, d’une frappe violente côté gauche, Yannick Bolasie double la mise. En un éclair, le match bascule en faveur de la RDC. La première période qui avait été largement à l’avantage du Syli National est totalement oubliée.

Si les Guinées reprennent le contrôle de la situation en fin de partie, plusieurs tentatives d’égalisations restent veines. Sur un coup franc bien frappé, Nabil Keita est proche du but, mais la frappe passe juste à côté du poteau (88e).

La RDC a évité un piège et confirme sa folle envie de retrouver l’ivresse d’une Coupe du monde qu’elle avait joué en 1974. La RDC demeure en tête du groupe A avec 6 points devant la Tunisie qui a le même nombre de points, mais qui est derrière en goal average. La Guinée et la Libye avec aucun point au compteur voient s’éloigner fortement l’idée d’une qualification pour la Russie en 2018.

Avec RFI

A propos de la malhonnêteté du journaliste escroc Amadou Tham Camara

Voici des documents secrets qui attestent que Tham Camara a volé lâchement plus de 600 millions Francs guinéens en 2009.

La FEGUIFOOT (Fédération guinéenne de Football) se dirige tout droit vers l'abattoir avec l’arrivée à sa tête d’Amadou Tham Camara voleur, escroc, malhonnête et lâche que la presse guinéenne n’a jamais connu.

Voici comment Tham Camara a volé plus de 600 millions de Francs guinéens, plus de la moitié de la subvention totale (un milliard Francs guinéens) accordée à la presse en ligne en 2009.

En 2009, l’Etat guinéen a subventionné la presse guinéenne à hauteur de deux milliards de Francs guinéens (un pour la presse écrite, un pour la presse audio-visuelle). Le partage, avec la volonté d’ignorer la presse en ligne, a tourné au vinaigre au siège de l’ex-CNC (Conseil national de communication) actuelle HAC (Haute autorité de communication). Informé de cette situation, le chef de la junte militaire au pouvoir Capitaine Moussa Dadis Camara a soulagé tout le monde en débloquant immédiatement un troisième milliard pour la presse en ligne.

C’est donc avec ce montant d’un milliard de Francs guinéens destiné à l’ensemble de la presse en ligne que nous allons découvrir le plus grand criminel économique de la Guinée qui va avaler, seul, plus de la moitié du montant, partager l’autre moitié entre ses amis-moutons et exclure sans vergogne les autres médias.

Quand l’argent a été annoncé, Tham a commencé par créer une « association d’escrocs » avec seulement ses amis-moutons qu’il manipulait, l’objectif étant d’exclure les autres. Seuls les amis-moutons de Tham étaient autorisés à adhérer à son association qu’il a nommée AGUIPEL. Le CNC a validé l’argument de Tham selon lequel tout média en ligne qui n’est pas membre de cette association d’escrocs ne bénéficie pas de la subvention.

D’abord il n’a retenu que 12 Sites (si vous regardez sur le document, vous verrez 13 mais AGUIPEL n’est pas un Site). Cinq (5) autres ont dû s’offrir la bénédiction de Dieu et l’intervention de leurs relations ministérielles pour que Tham accepte de les rajouter sur la liste des bénéficiaires.

Voyons d’abord les détails du partage malhonnête et lâche que le criminel économique Amadou Tham Camara a fait :




1 - Guinée News : 281 294 123 FG

2 – Aguipel : 110 000 000 FG

3 - Aminata : 93 647 058 FG

4 - Radio Kankan : 93 647 058 FG

5 – Le jour Guinée : 46 823 529 FG

6 – Africa Guinée : 46 823 529 FG

7 – Guinée 24 : 46 823 529 FG

8 – Kaba Bachir : 46 823 529 FG

9 – Mines de Guinée : 46 823 529 FG

10 – Guinée Live : 46 823 529 FG

11 – Guinée Mining : 46 823 529 FG

12 – Kibarou : 46 823 529 FG

13 – Guinée Conakry : 46 823 529 FG

14 – Néo Leadership : 46 823 529 FG

15 – Info Guinée : 46 823 529 FG

16 Tamtam Guinée : 46 823 529 FG

17 – Barkere : 46 823 529 FG

18 – Actu Guinée : 46 823 529 FG

Prenant tous les autres pour des moutons, Tham Camara s’est offert près de 1/3 de la subvention (281 294 123 FG) pour son seul site-bidon-guinéenews. Il s’est ensuite offert 110 000 000 FG pour son association d’escrocs Aguipel qu’il dirigeait tout seul. Ce montant donc de 110 000 000 FG ajouté à l’autre de 281 294 123 FG, l’escroc et voleur professionnel se retrouve dors et déjà avec 391 294 123 FG, près de la moitié de la subvention totale.

Douze (12) Sites n’obtiennent que 46 823 529 FG chacun.

Deux (2) Sites obtiennent le double (93 647 058 FG) chacun.

Parmi les 12 Sites qui ont obtenu 46 823 529 FG, au moins 5 appartiennent à Tham Camara (46 823 529 FG X 5 = 234 117 645 FG) ajouté à 391 294 123 FG = 625 411 768, environ 2/3 de la subvention totale.

Dans cette liste de 18, il y a de nombreux Sites méconnus, créés par Tham Camara lui-même à la veuille, uniquement pour arnaquer la subvention.

Le Site Actu Guinée lui, le 18ème de la liste, dirigé à l’époque par Sidimé actuel fondateur de Actu Conakry, tenez-vous bien, n’a pas reçu un seul centime de ce montant de 46 823 529 FG qui lui était pourtant destiné.

Convoqué à la Direction nationale de la Police judiciaire, Tham Camara a contacté plusieurs ministres qui ont, en une seule journée, étouffé l’affaire interdisant même de la déférer au niveau d’un tribunal de la justice guinéenne.

Nous ne pouvons achever cet article avant de vous démontrer que Tham Camara n’acceptait à Aguipel que ses amis-moutons qu’il manipulait.

Un ami-mouton de Tham Camara qui gérait Africa Guinée à l’époque et que nous avons choisi de ne pas nommer ici, le fondateur du Site vivant à Genève en Suisse, a détourné intégralement ce montant de 46 823 529 FG. Informé, son patron l’a viré et a lancé des poursuites judiciaires contre lui. Tham Camara, sans vergogne, a effacé Africa Guinée de la liste des Sites membres de l’Aguipel immédiatement après le limogeage de son ami-mouton.

Ayant la chance d’être assisté par l’un des meilleurs Avocats de la République de Guinée Me Souaré Diop, le nouveau patron d’Africa Guinée Hassimiou Souaré a poursuivi en justice son prédécesseur déchut qui a été condamné quelques mois après par le Tribunal de premières instances de Kaloum à payer le montant.

A la confirmation en Appel de cette condamnation en 2015, c’est l’actuel ministre de la jeunesse et de l’Emploi Moustapha Naïté qui a payé ce montant à Africa Guinée pour éviter la prison à son ami journaliste.

Dans ce dossier, tous les amis-moutons de Tham Camara sont des escrocs, ne dit-on pas que ’’tout ce qui se ressemble s’assemble’’ ? Tous ces amis-moutons de Tham Camara, ou presque, qui ont reçu ces différents montants du partage de la subvention en 2009, géraient des Sites dont les fondateurs vivaient à l’étranger. Ils ont tous détourné l’argent et la plupart des poursuites judiciaires n’ont rien donné.

Voilà donc une preuve de la malhonnêteté, du vol, de l’escroquerie et de la lâcheté d’Amadou Tham Camara à la presse guinéenne. L’atterrissage donc de cet homme à la tête de la FEGUIFOOT conduit le Football guinéen à l’abattoir.

Pourtant Tham Camara est un journaliste médiocre, très mal formé, qui n’a aucun niveau et qui ne sait même pas écrire correctement le nom de son association. Regardez le document ! On n’écrit pas « Association Guinéenne » avec ’’G’’ majuscule. On écrit « Association guinéenne » avec ’’g’’ minuscule.

Nous y reviendrons…

Saran Condé pour Conakrytime.com