conakrytime

Cameroun : Paul Biya attendu de pied ferme en Suisse par les activistes de la diaspora

GUINÉE  /  14 Jul 2021

Deux ans après son dernier séjour à l’étranger, le président camerounais est reparti le 11 juillet à Genève. Déjà, les opposants de la diaspora s’organisent pour perturber la quiétude de son séjour.

Le dispositif a été mis en œuvre à la dernière minute. Aéroports du Cameroun (ADC) n’a lui-même été prévenu qu’au petit matin du dimanche 11 juillet. Au pied levé, les responsables d’ADC ont dû annoncer aux compagnies desservant Yaoundé que l’espace aérien allait être fermé pendant deux heures, à la mi-journée, le temps que l’avion du président Paul Biya (accompagné de son épouse, Chantal) décolle pour Genève, en Suisse.

Invités à l’aéroport pour faire leurs adieux au président en partance pour des vacances helvétiques, les patrons d’institutions sont eux aussi tombés du lit pour ne pas courir le risque d’arriver après le « chef » à l’aéroport. Les piétons ou automobilistes ordinaires qui effectuaient une course en ville ont dû attendre, au fond d’une ruelle, sous la menace des soldats de la Garde présidentielle, le passage de l’interminable cortège de cylindrées présidentielles, l’itinéraire routier emprunté ayant été interdit à la circulation pendant deux heures. Sur les toits, des tireurs surveillaient le parcours à la jumelle.

Les anti-Biya battent le rappel

Lire la suite avec JA