conakrytime

Le domicile de Diani Alpha attaqué par des soldats / Tires à balles réelles / L’artiste dénonce une répression sauvage contre les Peuls

GUINÉE  /  20 Jan 2020

A la suite de l’attaque hier dimanche de son domicile familial par des hommes en uniforme, qui auraient tiré à balles réelles, l’artiste Diani Alpha, a exprimé son ras-le-bol vis-à-vis de ses parents peulhs.

Pour lui, si les tueries visant une même communauté depuis des années, continuent, cela s’explique beaucoup plus par l’indolence et la mollesse dont les peuls ont particulièrement fait montre.

« Si vous voulez désamorcer la bombe qui est en vue-là, il faut faire comprendre aux gens que vous en avez marre, et là-là, je ne suis pas en train de parler de 3e mandat, de référendum. Ce que je suis en train de vous dire là, wallaye billaye tallaye, c’est pour ce qui est en train de se passer contre nous, parce-que c’est vraiment contre nous. Arrêtez de me parler d’ethnocentrisme, ce n’est pas le malinké, le soussou, le forestier qui est contre le peul, c’est l’autorité qui est en train de tuer les peuls et si cela ne fait pas mal aux peuls, ça ne fera pas mal à un autre. On attaque la 1ère autorité religieuse du Foutah et le lendemain ça va, c’est tranquille, c’est normal. Ça veut dire que ça ne fait pas mal (…). Si tout cela est en train de se répéter, c’est parce que le peuls, de l’administration au boutiquier du quartier, n’a pas fait comprendre que ça fait mal, sinon, si on avait fait comprendre que ça fait mal depuis la 1ère victime, Zakariaou, on n’aurait pas 10 personnes tuées », a dénoncé au vitriol Diani Alpha, dans une vidéo live de plus de 30 minutes.

L’artiste prévient qu’à partir de l’instant, il ne parlera à aucun journaliste, artiste ou promoteur culturel, particulièrement les peuls, qui ne seront pas dans l’optique de faire comprendre que 99,99% des personnes tuées lors des manifestations politiques en Guinée, sont d’une même zone.

Avec Mosaique Guinée