conakrytime

Tueries des manifestants: « Ceux qui commettent ces actes appartiennent au camp des ennemis de la Guinée » (Damantang)

GUINÉE  /  13 Jan 2020

Face aux accusations portées contre les agents en uniforme dans les opérations de maintien de l’ordre, le ministre guinéen de la sécurité s’est voulu clair dans l’interview qu’il a accordé à mosaiqueguinee.com.

Damantang Albert Camara précise que le gouvernement guinéen fait en sorte que quelque chose de pénible ne se produise lors des manifestations politiques. Très malheureusement, explique Damantang, ces efforts ne sont faits que dans un seul sens.

Le ministre de la sécurité considère que « ceux qui commettent ces actes criminels n’appartiennent pas à un camp. Ils appartiennent au camp des ennemis de la Guinée »

Enfin Damantang Albert n’accuse pas non plus les opposants tant qu’il n’a pas les preuves. Il sollicite même leur concours pour démasquer ceux qui commettent ces actes criminels qu’il a qualifié « d’ennemis de la Guinée »



« Le gouvernement fait tout pour éviter qu’il y’ait des morts pendant les manifestations. Des efforts sont faits par le gouvernement, malheureusement, ils sont dans un seul sens. Quand systématiquement, vous mettez en face des jeunes face à des forces de l’ordre dans un cadre qui n’est pas approprié, les risques de violences sont élevés et les gens profitent de cette tension pour commettre des actes criminels. Ceux qui commettent ces actes criminels n’appartiennent pas à un camp. Ils appartiennent au camp des ennemis de la Guinée. Ce ne sont pas les membres du gouvernement qui les envoient, ce n’est pas le Président de la République. Pour le moment, je n’ose pas dire et je ne le dirais jamais tant que je n’aurais pas la preuve que c’est un parti d’opposition qui les envoie, ce sont des gens qui veulent semer le chaos en Guinée et tous les guinéens doivent se mettre ensemble, gouvernants comme opposants doivent se mettre ensemble pour les démasquer », a-t-il plaidé.

Avec Mosaique Guinée