conakrytime

Violences contre les Peulhs à Kankan / Saïkou Yaya Barry appelle les guinéens à un sursaut de conscience

GUINÉE  /  10 Jan 2020

Le député Saïkou Yaya Barry, reste sous le coup de l’indignation et de la désolation vis-à-vis des actes de de pillages et de vandalisme survenus dans la ville de Kankan en marge de la marche pacifique nationale du FNDC, le lundi dernier.

Rappelant la singularité de la ville sainte de Kankan, qui n’avait jamais connu de tels actes, ainsi que les liens séculaires que les populations y vivant, ont réussi à seller depuis des siècles, le secrétaire exécutif de l’UFR, en appelle à un sursaut de conscience.

«…J’en appelle à la bonne conscience des guinéens, de faire en sorte qu’on ne se laisse pas faire par des gens qui ne maîtrisent pas notre culture, qui ne maîtrisent pas les liens entre les familles, entre les régions. Qu’on fasse attention, parce que de toutes les façons, aucune ethnie ne va sortir l’autre de ce pays-là. Faisons en sorte que nos choix soient judicieux, afin que la quiétude, les liens soient maintenus, parce que les arrières-parents ont construit cela… Kankan est ville sainte, réputée être accueillante », a-t-il indiqué.

Et pour cela, le responsable politique estime que les populations doivent accepter de se donner la main.

« Nous devons nous lever comme un seul homme, afin de changer ce système, parce que c’est depuis l’arrivée de ce système que nous vivons dans cette situation et nous allons sensibiliser les guinéens dans ce sens », s’est-il engagé.

Avec Mosaique Guinée