conakrytime

Les élèves en colère mettent les rues de la ville de Labé à feu

GUINÉE  /  9 Jan 2020

Certaines écoles de la commune urbaine de Labé ont enregistré des perturbations le lundi 07 janvier 2020, perturbations qui se sont poursuivies ce mardi.

Le vent de panique est venu des écoles du quartier Daka dans la matinée de ce mardi. Les fauteurs de trouble se sont ensuite transportés à Tata où ils ont poussé les élèves de ce complexe à sortir par des jets de pierre.

Un élève aurait été blessé à la tête. Quelques assaillants avaient été appréhendés par les élèves de cette école, a-t-on appris.

À hoggo mbouro, foyer du soulèvement dans la journée du lundi, il n’y a pas eu cours ce mardi également. Les élèves de toutes les écoles confondues se sont transportés à l’agence d’EDG où ils ont jeté des cailloux à l’image de la première journée.

Là, ils se sont chaudement accrochés avec les agents de la CMIS qui ont riposté à coups de gaz lacrymogènes. De là, les élèves se sont transportés au rond-point hôpital où ils ont érigé des barricades et calciné des objets sur la chaussée.

Non loin de là en remontant vers le TPI, des agents de la gendarmerie sont postés.

Il faut rappeler que ce mécontentement des élèves du collège hoggo mbouro ont été débuté dans la journée du lundi.

Depuis l’ouverture des classes, ces derniers étudient dans les mêmes salles de classes que les lycéens dans un grand pléthore, leur bâtiment à étage étant en réfection.

Avec Mosaique Guinée