conakrytime

Alpha Condé lance à Conakry la 18 ème édition du FENAC 2019 (Festival national des arts et de la culture) 2019

GUINÉE  /  17 Dec 2019

Le Chef de l’Etat guinéen a présidé ce lundi l’ouverture solennelle de la 18 ème édition du festival national des arts et de la culture (FENAC), qui a eu lieu au palais du peuple à Conakry.

Etaient également présents à la cérémonie plusieurs membres du gouvernement, des députés et des diplomates accrédités en Guinée.

La cérémonie d’ouverture a démarré avec une prestation des artistes vedettes et des ensembles nationaux, qui se sont relayés au podium notamment Sekouba Kandia Kouyaté.

A suivi l’intervention du ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique, Sanoussy Bantama Sow, mettant en avant la contribution des artistes, à la promotion de la paix et de la quiétude sociale aussi bien en Guinée qu’à l’étranger.

« La culture en tant que valeur identitaire, reste pour tout peuple, le garant de l’unité nationale, et de la cohésion sociale. Elle détermine la capacité des communautés à coexister, s’accepter dans la tolérance, et dans la paix. En Guinée, artistes et communicateurs traditionnels, ont de tout temps joué un rôle déterminant, dans la mobilisation des populations, en faveur de la liberté, de la paix et de l’unité nationale. En des situations difficiles, ils ont été des médiateurs efficaces dans la prévention et la gestion des conflits» a-t-il rappelé, en s’appuyant sur le rôle joué par Sory Kandia Kouyaté dans la réconciliation entre les Présidents du Mali Moussa Traoré et de la Haute-Volta, actuel Burkina Faso Sangoulé Lamizana.

A son tour, le Président Alpha Condé a saisi l’occasion, pour évoquer la portée de la culture pour un peuple.

« Un peuple c’est d’abord sa culture, même quand les impérialistes ont tenté de faire disparaître les peuples, les cultures sont restées…cela veut dire que la culture est le symbole d’un peuple. C’est la culture qui perpétue l’histoire d’un peuple, et qui fait qu’on peut parler d’un peuple. Un peuple sans culture, est un peuple sans histoire. Donc ce festival permet à la Guinée de communier, et les 7 régions se retrouvent avec Conakry, pendant 3 jours on voit la Guinée avec différentes cultures» s’est-il réjoui.

Il a par ailleurs décidé de décorer les gloires de la musique guinéenne, à savoir, Ahmed Bangoura, Moussa Célestin Camara, Fatoumata Camara, Sékou Kandja Dioubaté, Mamadou Aliou Barry, et Mory Kandja, à cela s’ajoute une indemnité mensuelle en leur faveur.

A ajouter que le ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique, Sanoussy Bantama Sow, au nom des artistes, a remis une lance au Chef de l’État Pr Alpha Condé, en signe de reconnaissance pour le rayonnement de la culture guinéenne.

Les festivités se tiendront du 16 au 19 décembre à Conakry et dans les régions qui prennent part à la compétition.

Lancement FENAC 2019 : en présence du Chef de l’Etat, Sékouba Kandia interpelle pour la paix en Guinée

La salle des congrès du palais du peuple, ce lundi 16 décembre 2019, sert de cadre au lancement officiel de la 18ème édition du festival national des arts et de la culture (FENAC).

Placée sous le thème « consolidation de la paix », la cérémonie est à l’instant présidée par le chef de l’État Pr Alpha Condé, accompagné des membres du gouvernement.

A cette occasion, l’artiste emblématique Sékouba Kandia Kouyaté, accompagné des orchestres de l’ensemble instrumental, a enflammé le palais du peuple, avec une chanson intitulée » Nous voulons la paix ».

Sékouba Kandia, à travers cette chanson rythmée, a émerveillé le public et a invité personnellement le président guinéen Pr Alpha Condé, à préserver la paix en Guinée.

A son tour, le Pr Alpha Condé et les membres du gouvernement, ont applaudi l’artiste, pour avoir mis en avant la paix et la quiétude sociale.

Avec Mosaique Guinée