conakrytime

La Police vient d'arrêter et enfermer deux responsables de l’UFR ce mercredi, 04 décembre 2019

GUINÉE  /  5 Dec 2019

Dans la journée du mercredi, 04 décembre 2019, Mohamed Camara et Aboubacar Sabari Condé, respectivement secrétaire du comité directeur du parti UFR à Hermakono (Matam) et secrétaire général dudit parti à Maneah (Coyah), ont été arrêtés et conduits en prison par les services de police.

Cette information a été confirmée par le responsable de la communication digitale de la troisième force politique du pays.

Au micro de mosaiqueguinee.com, dans la matinée de ce jeudi, Fodé Baldé a indiqué que le seul péché de ces deux responsables locaux de l’UFR, serait de s’opposer à l’enrôlement de mineurs dans le fichier électoral, au niveau des CAERL.

« Si nous prenons le cas du secrétaire général de Maneah, Aboubacar Sabari Condé, il a tout juste été arrêté et conduit en prison au commissariat central de Coyah, parce qu’il s’est tout simplement opposé à l’enrôlement des mineurs de ce côté. Quant à Mohamed Camara qui est le secrétaire du comité directeur de Hermakono (Matam) de l’UFR, lui il a été arrêté, parce que son fils karamoko Camara qui est membre de la CAREL 199, kit 0505, s’est opposé à ce que l’on inscrive aussi des mineurs dans le fichier électoral. Et nous ne savons même pas dans quel commissariat le Monsieur a été conduit », a-t-il expliqué.

Fodé Baldé, dénonce ces arrestations et exige la libération pure et simple de ses partisans de l’UFR.

« C’est un état de fait que nous dénonçons avec la dernière énergie, et nous exigeons leur libération pure et simple. C’est imaginable dans un pays qui se dit démocratique qu’on arrête des personnes alors qu’elles font exactement ce pourquoi elles sont mandatées, je suis vraiment déçu », s’est lâché Fodé Baldé, le responsable de la communication digitale de l’UFR.

Avec Mosaique Guinée