conakrytime

Après leur libération, les leaders du FNDC visitent les familles des jeunes et enfants tués dans la rue en s'opposant au 3ème mandat

GUINÉE  /  2 Dec 2019

48 heures après leur libération conditionnelle, en attendant la suite du procès les concernant, l’ancien ministre Abdourahamane Sanoh et ses autres ex co-détenus, étaient, ce dimanche 1er décembre, dans les familles des victimes des toutes les manifestations, organisées à l’appel du FNDC, depuis le 14 octobre, dans le cadre du combat engagé par ce front contre une nouvelle constitution et un éventuel 3èm mandat d’Alpha Condé.

Dans toutes les familles visitées, ces opposants qui ont toujours maille à partir avec la justice, ont adressé leurs condoléances les plus émues aux proches des victimes, avant de formuler des prières pour le repos de l’âme de celles-ci.

Avec Mosaique Guinée