conakrytime

Elie Kamano et Badra Koné viennent d'être sévèrement condamnés à des peines de prison ferme

GUINÉE  /  22 Oct 2019

Comme attendu, le délibéré dans le dossier appelé là-bas ministère public contre Eli Kamano, Ibrahima Keïta, Aly Badra Koné et Cie, tous membres du FNDC, vient de tomber.

Les prévenus poursuivis pour attroupement illégal, troubles à l’ordre public et participation délictueuse à un attroupement, ont été retenus dans les liens de la culpabilité.

La présidente du tribunal dame Djeinabou Donghol Diallo, a condamné Eli Kamano et Ibrahima Keïta à une peine d’une année de prison assortie de 6 mois de sursis.

Quant à Badra Koné, secrétaire national de la jeunesse de l’UFR, il a écopé de la plus lourde peine, 3 ans d’emprisonnement assortis de 2 ans de sursis avec 500 milles francs guinéens d’amende

Des après cette annonce du tribunal, les avocats de la défense ont immédiatement interjeté appel.

Avec Mosaique Guinée