conakrytime

Dialogue sur la modification de la constitution : « le CNOSC dialoguera avec toute institution légale et légitime », prévient Dansa Kourouma

GUINÉE  /  6 Sep 2019

Si le premier ministre qui a été chargé hier par le président de la République de conduire des consultations nationales avec toutes les composantes sociopolitiques du pays (institutions constitutionnelles, partis politiques, organisations de la société civile, syndicats…), en vue d’une nouvelle constitution, semble être récusé par certains acteurs, il ne le sera pas chez le conseil national des organisations de la société civile (CNOSC).

« Le CNOSC dialoguera avec toute institution publique légale et légitime. Mais ce qui ne veut pas dire qu’on sera acquis ou non à la cause. Ça dépendra des questions qui seront soumises à notre appréciation, ça dépendra de la transparence qui va caractériser les débats et ça dépendra également de notre interlocuteur qui doit être suffisamment légitime et représentatif. Si les conditionalités sont réunies, le CNOSC dialoguera avec toutes les institutions publiques du pays », a annoncé, ce jeudi 5 septembre 2019, Dansa Kourouma à notre rédaction.

Avec Mosaique Guinée