conakrytime

Alpha Condé quoiqu’il prépare, tenez-vous prêts ! (Par Ahmed Tidiane Sylla)

GUINÉE  /  19 Jun 2019

Il y a des semaines et des mois que cela se mijotait et c’est allé crescendo. Du côté du Palais Sekhoutereya, dans des réunions secrètes tenues dans des hôtels, dans son propre entourage et enfin au siège de son parti, le soutien a été exprimé. Maintenait, comment imposer l’idée d’un mandat de plus, un 3eme mandat d’Alpha Condé au peuple ? Et le plus difficile, comment sortir et faire accepter cela au grand public ? Une grossesse dont l’accouchement ne fait que trop durer !

Tout en activant le mécanisme de propagande, il maintient le flou sur sa volonté de s’offrir un mandat de plus, en refusant de se prononcer officiellement. Mais, il se rend compte que c’est une équation dont la résolution commence à être impossible, vu les multiples échecs enregistrés par ses premiers lieutenants envoyés sur le terrain, financés coût de milliards, avant le mois de Ramadan.

Il veut désormais changer de stratégie, et prépare un passage à la vitesse supérieure.

Mais quand va-t-il l’amorcer ? Une chose reste claire, il veut aller vite, mais très vite car le temps risque de jouer contre lui. Donc, Tenez-vous prêts !

Veut-il forcer un référendum, mais comment ? Veut-il aller aux législatives avant ? Veut-il forcer une élection couplée (référendum et législatives) ? Ou prépare-t-il une autre forme de glissement ? Avant de sortir le monstre de son lit, Alpha Condé veut être rassuré. Et voici comment ?

LE CONTRÔLE DU FICHIER ÉLECTORAL

Alpha Condé après avoir constaté partout en Guinée, même dans son fief traditionnel, la motivation des populations et mouvements à s’opposer à tout projet de 3eme mandat, il ne compte plus que sur le fichier électoral corrompu existant. Ce fichier qui comporte 1 564 388 électeurs fictifs.

C’est pourquoi dans l’appel d’offres restreint lancé par la CENI, Innovatrics reste son choix parce que c’est le logiciel de ce dernier qui a fait tout le travail de Gemalto en 2015 et 2018. Innovatrics qui n’est autre que la nouvelle formule de Gelamto.

ANAFIC, LE GRAND CHANTAGE !

Cette agence qui a pour but de développer les stratégies de lutte contre la pauvreté dans les communes rurales et un instrument de financement est politiquement instrumentalisé par Alpha Condé, pour s’acheter les élus locaux. Des ministres sont envoyés à l’intérieur, à chaque Ministre est confiée une préfecture et des communes rurales qui la composent pour tromper les populations et leur faire adhérer obligatoirement au projet de 3eme mandat. C’est ainsi que des discours pro-changements de constitution sont imposés aux élus.

MUSELER LES ASSOCIATIONS ET ONG !

La proportion qu’ont prise les mouvements, associations et ONG dans la protestation contre le 3eme mandat freine sérieusement l’élan Alpha Condé. Le FNCD (Front National pour la Défense de la Constitution) un front qui regroupe en sein partis politiques, associations, ONG, syndicats et personnes ressources inquiètent Alpha Condé. D’autres comme les Brassards rouges, Amoulanfé, Touche pas à Ma Constitution viennent étoffer ce tableau de tous contre le 3eme Mandat. Pour arriver à ses fins, il tente, par le billet du MATD, de museler des organisations de la société civile pour n’avoir en face de lui que des partis politiques. Sans oublier ses attitudes et sa volonté de faire taire la presse, déjà dans son viseur !

INFILTRER LES PARTIS POLITIQUES

Ce qui consiste pour lui à acheter des hommes dans les partis politiques à coup d’argent et d’avantages matériels ou de promotion dans l’administration. Des hommes qui lui donnent à temps réel les stratégies et démarches de ces partis et des mouvements qui se sont inscrits dans la lutte contre le 3eme mandat. Ensuite des missions envoyées à l’intérieur du pays pour acheter les consciences des leaders d’opinion et des représentants des partis politiques, associations et syndicats.

LE FAUX COMPLOT

Alpha condé n’hésite pas de faire recours à la vieille méthode communiste pour combattre ses opposants. Heureusement que les temps ont changé. A l’assemblée de son parti, on n’hésite plus à annoncer la préparation d’un coup d’Etat en cours. Faux complot ! Le seul but étant d’effrayer, restreindre les libertés et contraindre certains acteurs à l’exil en leur mettant hors jeu. La multiplication des PA dans les communes de Conakry et le suréquipement d’armes de répression pour les forces de l’ordre s’inscrivent dans le même cadre.

Tous ces mécanismes sont activités par Alpha Condé dans le seul but de choisir le bon moment pour sortir le monstre. Mais comment ? Sous quelle forme ? En referendum, en législatives, ou quoi ?

En tout cas, Tenez Vous Prêts !

Par Ahmed Tidiane Sylla