conakrytime

Drame à Mamou/Dalaba: Au moins 6 morts (4 élèves, 2 chauffeurs) et de nombreux blessés graves dans 3 accidents de la circulation

GUINÉE  /  17 Jun 2019

La route continue de faire des victimes dans la région administrative de Mamou.

Moins de 48 heures après l’accident qui a coûté la vie à 4 jeunes collégiens à Dalaba, deux autres citoyens viennent de périr dans deux nouveaux accidents de la circulation, survenus dans la nuit du samedi à ce dimanche 16 juin, au centre-ville de Mamou.

Dans le premier cas, c’est une voiture de marque RENAULT, pourchassée par des conducteurs de moto-taxi, après avoir heurté un des leurs au niveau du carrefour Kimbély, qui est entrée en collision avec un camion-benne, qui venait dans le sens inverse.

Sur le coup, le chauffeur de la voiture, a rendu l’âme, et deux personnes ont été gravement blessées.

Le second cas, s’est produit auprès de la gare-routière de la conserverie.

De ce côté, c’est un camion-remorque qui, voulant dévier des nids-de-poule sur la chaussée, a percuté une moto.

Le conducteur de l’engin à deux roues a trouvé la mort sur place, broyé par le camion.

Les corps des deux victimes, Diogo Barry et Ibrahima Diogo Diallo, ont été rendus à leurs familles respectives, qui ont procédé à leur enterrement ce dimanche.

Les blessés, eux, bénéficient des soins intenses à l’hôpital régional.

Cela fait désormais cinq (5) cas d’accidents de la circulation, survenus en l’espace de 15 jours dans la région de Mamou, avec un bilan humain qui se chiffre à neuf (9), ainsi que blessés graves, et des dégâts matériels importants.

Dalaba : quatre jeunes collégiens qui rentraient de l’école, meurent dans un accident de la circulation

L’accident s’est produit dans la journée du jeudi, 13 juin, à quelques mètres d’une station d’essence, située à la rentrée de la préfecture de Dalaba, en quittant vers Mamou.

Il s’agit d’une collision entre une moto, à bord de laquelle, se trouvaient quatre (4) personnes, et un camion-benne de marque Renault.

Sur le coup, trois jeunes garçons ont perdu la vie. Le quatrième est décédé quelques heures après, à l’hôpital préfectoral de Dalaba, où il recevait des soins.

« C’est aux environs de 14 heures, que nous avons reçu quatre (4) jeunes, les trois (3) étaient déjà décédés. Le quatrième avait un broiement de la main gauche, il avait un traumatisme crânien avec perte de connaissance, plus des brûlures des deux jambes. C’est aux environs de 18 heures qu’il est décédé, lui aussi », a confié Cheick Oumar Barry, chef des urgences dudit hôpital.

Sur les circonstances de l’accident, ce médecin confirme que les victimes, des jeunes collégiens, ont croisé le camion-benne dans sa direction.

« Les enfants revenaient de l’école, c’est des collégiens dont la tranche d’âge varie de 16 à 20 ans. Ils étaient sur une moto à quatre, arrivés à un virage, le conducteur de la moto a perdu le contrôle de son engin, il est allé percuter le camion qui venait dans le sens inverse. Vu que le camion ne pouvait pas s’arrêter brusquement, il les a traînés sur plus de 10 mètres. La moto avait même pris feu, c’est à l’aide d’un extincteur qui se trouvait dans la station d’essence, que le feu a été éteint », a-t-il ajouté.

A noter que c’est le quatrième cas d’accident de la circulation, survenus en l’espace de 13 jours dans la région de Mamou, avec un lourd bilan de sept (7) morts, et plusieurs dégâts matériels.

Avec Mosaique Guinée