conakrytime

Labé / Un homme s'arrose de l'essence et s'immole par le feu

AFRIQUE  /  17 Jun 2017

Témoignage du chef de quartier de Safatou 2, Thierno Mamadou Bobo Diallo :

« (...) Il y a une semaine de cela, le jeune a pris de l’essence, s’est aspergé le corps avant de mettre le feu. Après il s’est plongé dans un bassin d’eau. Lorsque le feu le quitta, il a été transporté d’urgence à l’hôpital par sa famille pour des soins vers 18 heures.

Le lendemain vers 17 heures il rend l’âme. Informé, je me suis rendu à l’hôpital pour constater de visu les faits. C’est par après que les médecins nous ont restitué le corps et nous l’avons inhumé le dimanche 11 juin vers 18 heures 30 dans son secteur.

Le défunt n’était pas marié. Avant, on le croyait fou. Mais si une personne se livre à ces genres d’actes, cette situation laisse à croire qu’il est mentalement malade. Une personne saine ne fait jamais ça. (...) »

Cellou Baldé pour AFRICA MONDE