conakrytime

Atelier, formulation, stratégie et plan d’action de conformité avec l’accord de la FAO de 2009/ Discours du ministre guinéen de la Pêche

AFRIQUE  /  14 Jun 2017

Monsieur le Représentant de la FAO en Guinée ;

Mesdames et Messieurs les Représentants des Départements ministériels ;

Messieurs les Experts de la FAO,

Mesdames et Messieurs les Cadres du Ministère des Pêches, de l’Aquaculture et de l’Economie Maritime ;

Distingués invités (tout protocole respecté) ;

Mesdames et Messieurs ;

Je voudrais tout d’abord au nom du Président de la République, Chef de l’Etat, Professeur Alpha CONDE, et de son Gouvernement, vous saluer et vous remercier pour avoir accepté de rehausser de votre présence à cet Atelier National de formulation d’une Stratégie et d’un Plan d’Action de conformité avec l’Accord de la FAO de 2009, relatif aux Mesures du ressort de l’Etat du port (PSMA).

Cet Atelier est une activité phare et marque une étape importante du projet « Assistance Technique pour la formulation des Stratégies et de Plans d’Action nationaux pour améliorer la conformité avec le PSMA (Accord relatif aux mesures de l’Etat du port visant à prévenir, contrecarrer et éliminer la pêche illicite Non déclarée et Non réglementée) » que la FAO a bien voulu mettre en place en faveur de 15 pays en voie de développement, dont la République de Guinée.

Le secteur d’intervention de ce projet, qu’est la Pêche, est identifié en Guinée comme un segment important de l’activité socio-économique, pouvant contribuer à la croissance économique du pays, à l’amélioration des recettes de l’Etat, à la réduction de la pauvreté, à la création d’emplois et à la sécurité alimentaire des populations.

Malgré ces atouts, il reste sous la menace des pratiques de la pêche INN que mènent les navires exploités par des individus sans scrupule opérant dans les océans et mers du monde.

Pour vaincre ce fléau, le Comité des pêches de la FAO (COFI) a reconnu en 2007 la nécessité de disposer d’un instrument juridiquement contraignant sur les Mesures du ressort de l’État du port pour lutte contre la pêche INN.

Cet instrument juridique comporte un minimum de standard, sans nul doute efficace, pouvant être adoptés par tous les ER surtout ceux démunis de moyens de surveillance conséquents et dont les ressources halieutiques sont fortement agressées par les navires étrangers pratiquant la pêche illicite.

Monsieur le Représentant,

Mesdames et Messieurs,

Conscient de l’impact négatif de cette menace et convaincu de l’efficacité de cet outil proposé par la FAO, notre pays, la République de Guinée a adhéré à cet Accord en Mai 2016, et cette adhésion s’est manifestée par la participation du Président de la République, Professeur Alpha CONDE, à la 32ème session du Comité des pêches (COFI) à Rome, afin de réaffirmer son engagement pour lutter efficacement contre la pêche INN.

Cette volonté récompensée récemment par la désignation du Ministre guinéen des pêches comme Vice-Président du Groupe de travail Ad Hoc lors de la Première Réunion des Parties en Norvège (Oslo) pour la recherche de financement en faveur des pays en voie de développement Parties à cet Accord PSMA.

Monsieur le Représentant,

Mesdames et Messieurs,

C’est le lieu pour moi d’exprimer tous mes sentiments de gratitude et de reconnaissance à l’endroit de la FAO pour l’initiation d’un tel Outil et l’appui qui l’accompagne.

Monsieur le Représentant,

Mesdames et Messieurs,

Il est important de rappeler que la mise en conformité de notre pays aux dispositions de cet Accord nécessite une synergie d’actions entre toutes les Institutions Nationales intervenant dans ce domaine, et cet Atelier devrait permettre cela.

Monsieur le Représentant,

Mesdames et Messieurs,

Pour terminer, je tiens, au nom du Président de la République, Chef de l’État, Professeur Alpha CONDE, et de son Gouvernement, à remercier la FAO pour cette initiative et son accompagnement, et j’en profite pour lancer un appel à tous les Participants ici présents afin qu’ils donnent le maximum d’eux-mêmes pour que cet Atelier aboutisse à des résultats satisfaisants qui permettront d’imprimer une nouvelle dynamique dans la lutte contre la pêche INN.

C’est sur ces mots que je déclare ouverts les travaux de cet Atelier National de formulation d’une Stratégie et d’un Plan d’Action de conformité avec l’Accord de la FAO de 2009, relatif aux Mesures du ressort de l’État du port (PSMA).

Je vous remercie.