conakrytime

Les femmes transforment le terrain de Football du quartier Cosa en un Marché de condiments

AFRIQUE  /  18 Apr 2017

Le terrain de sports des jeunes du quartier Cosa dans la commune de Ratoma est actuellement occupé par des femmes vendeuses de condiments et d’articles divers, a constaté un des reporters de l’AGP.

Ce terrain de football, situé entre les rails de la Société des Bauxites de Kindia (SBK) et ceux de Rusal-Friguia, est ainsi devenu un mini marché faute de places dans les marchés proprement dits de la localité.

Pire, ces femmes sont installées à même le sol dans une insalubrité qui ne dit pas son nom, occupant une partie de la chaussée destinée à la circulation routière sur la route transversale numéro 3 (T3).

Yarie Camara est l’une de ces vendeuses : «Nous n’avons pas de place dans le marché. Les jeunes du quartier nous menacent, car ils veulent récupérer ce terrain, ils n’ont pas d’autres lieux pour jouer. Nous sommes alors dans l’obligation d’occuper les bordures de la route et des rails à la recherche du quotidien, avec tous les dangers que cela représente».

En plus de l’occupation anarchique de cet espace, ces vendeuses sont exposées à une montagne d’ordures ménagères. N’ayant pas de toilettes publiques, elles sont contraintes de faire leur besoin naturel aux environs.

«Chaque jour nous payons la taxe d’installation sur ces lieux, autrement appelées droit de marché, pour, dit-on, le nettoyage du marché. Nous éprouvons beaucoup de difficultés avec les membres du bureau de l’administration de ce marché, qui n’acceptent pas de nous écouter, ni de nous aider à bétonner le marché», a-t-elle dénoncé.

Elle a mis l’occasion à profit pour lancer un appel au gouvernement pour une assistance d’ici l’arrivée des grandes pluies, qui se sont déjà annoncées avec une perte en vie humaine et des dégâts matériels importants.

Avec AGP