conakrytime

Manque d'eau à Conakry, la Capitale la plus malheureuse du monde / Lette d'un citoyen en colère au président Alpha Condé

AFRIQUE  /  18 Apr 2017

Conakry, le 06 Avril 2017

M. le Pr. président,

Nous nous demandons toujours ce que la SIG MADINA a fait pour tomber dans l’oubliette de développement de notre pays.

L’accumulation des souffrances fait que nous n’allons plus nous taire.

En effet, la Sig madina est toujours ségréguée, nous nous posons la question de savoir, si l’intention de certains dirigeants n’est pas de provoquer des agissements dans le quartier.

Il y a environ 30 ans que ce quartier vit non seulement dans l’obscurité, mais aussi sans eau potable. Il n’y a pas de famille dans le quartier qui ne dépense pas un minimum de 10.000 Gnf, quotidiennement pour acheter de l’eau potable (ou pas) dans les bidons.

Nous ne savons pas si vous êtes informé M. le président du fait que lors de la construction du bâtiment de M. Diallo Sadakadji, en face de ENIPRA, le tuyau d’adduction principal de la Sig a été détruit et supprimé délibérément, provoquant ainsi la sècheresse dans le quartier.

Par ailleurs, les camions citernes commis au ravitaillement des quartiers déshérités sont invisibles.

Après toutes analyses faites, moi, Ben Yaya CAMARA, déclare que certaines situations sont provoquées express dans les quartiers afin de faire révolter les citoyens contre vous et votre politique.

La Sig madina a résisté aux menaces (chars de combat) par le passé. Ce n’est pas le manque d’eau qui va la faire révolter.

Mais, nous ne sommes pas d’avis que la SEG, engage des millions de GNF, dans la publicité d’eau ou des travaux qu’on ne voit pas depuis plusieurs années. Alors que ces montants pouvaient servir à autres dépenses auxquelles fait face la société.

Nous vous demandons de dire à la SEG, que pour ne rien au monde la SIG ne s’opposera ni à vous ni aussi à votre politique.

S’il vous plaît, pensez à la SIG en lui offrant de l’Eau, elle a beaucoup soif.

Par ailleurs, M. le Président, plus on se sédentarise dans un service, plus on se fiche du progrès de ce service, parce que le ministre, le 1er ministre et même le Président deviennent vos amis.

Pour vous rendre à l’évidence, nous vous proposons de diligenter une enquête pour vous rendre à l’évidence que toutes ces pubs sont loin de la réalité.

Respectueusement votre,

Ben Yaya CAMARA, Ex-membre fondateur du Comité de Soutien à Alpha CONDE (COSALAC) que vous avez vu à Bamako, alors que j’étais exilé

Tél : +224 622 657 171