conakrytime

Assainissement / Une association de jeunes prend en main la propreté de la ville de Mandiana

AFRIQUE  /  20 Mar 2017

L'Association des Jeunes pour l'Emploi et le Développement de Mandiana (AJDEM) s’engage pour un premier temps dans la propreté du chef-lieu de la préfecture, rapporte le correspondant de l’AGP dans la localité.

Le Palais de Justice et la Direction Préfectorale de l’Education (DPE) de Mandiana ont été entièrement assainis, vendredi, 17 mars 2017, par l’AJDEM qui, depuis le 05 février dernier, s’est lancée dans l’assainissement des quartiers et des lieux publics de la Commune Urbaine (CU) de Mandiana.

Cette action a pour objectif, «de donner l’exemple aux citoyens pour que chacun s’implique dans la propreté, premier remède contre toutes les maladies endémiques pouvant décimer une population».

A ce jour, les quartiers de Mandiana 1, Hèrèmakonö, la Mairie, le grand marché et la gare routière ont été entièrement assainis par ces «jeunes patriotes» qui se lancent volontairement dans l’opération «Mandiana : ville propre».

Selon ces jeunes, après les études, ils ne peuvent venir s’assoir et croiser les bras pour regarder leurs parents travailler sans qu’ils n’apportent leur modeste contribution.

Ils sont plus de 500 jeunes diplômés sans emploi, tous statuts confondus, à se retrouver dans cette vaste association, qui est un exemple vivant des générations montantes.

Le président de la Délégation Spéciale (DS) de la CU de Mandiana, Ibrahima Sira Diakité, également président de l’AJDEM, a dit sa satisfaction face à la disponibilité de ses camarades qui, depuis le 05 février, ont toujours mis les lundis et vendredis à profit, pour se consacrer à l’assainissement des lieux publics.

Avec AGP