conakrytime

En Guinée, toujours dirigée par des nuls, la fameuse Hadja Rabiatou Sérah Diallo dit être « fière de diriger sans avoir fait l’Université »

GUINÉE  /  20 Mar 2017

Extrait d'une très honteuse déclaration de la fameuse Hadja Rabiatou Sérah Diallo, présidente du CES (Conseil économique et social) :

« (...)

Moi Hadja Rabiatou Sérah Diallo qui suis devant vous aujourd’hui, j’ai forgé mes premiers pas dans le métier de secrétariat, je ne regrette pas.

Car, j’ai dirigé la transition en République de Guinée avec cette expérience je l’ai exercée et aujourd’hui je suis au conseil économique et social.

J’ai bâti ma carrière au prix d’énormes sacrifices. Je me suis fixé des objectifs personnels à propos desquels, je suis restée inflexible.

Le chemin n’a pas été facile, car les conditions de travail et de vie étaient précaires. Malgré tout, j’ai pu réussir grâce à ma conviction, ma détermination, ma persévérance et mon abnégation.

Je n’ai pas fait l’université, mais je suis fière sur le plan national, africain et sur le plan international d’occuper les postes. Parce que là où un chef d’Etat rentre, moi aussi je peux rentrer. Là où un chef d’Etat prononce son mot, je peux le faire aussi.

J’ai été membre du conseil d’administration de l’OIT pour trois mandats. J’ai été la première femme à être présidente de la commission des femmes travailleuses au plan du mouvement syndical.

J’ai été élue parmi les 100 femmes héroïnes du monde. Et j’ai été élue en 2006 femme du monde.

(…) »

Saran Condé pour AFRICA MONDE