conakrytime

«Toumba Diakité n’a posé aucun acte négatif le 28 septembre 2009, il a plutôt empêché un carnage dans le pays», se lamente son avocat

GUINÉE  /  17 Mar 2017

Extrait d'une déclaration de Me Yomba Kourouma, avocat de Toumba Diakité :

« (...)

On lui a restitué ses objets, sa bague et sa montre en or. Tous ses objets de valeur ont été déposés au niveau de la greffière en chef de la Maison centrale. C’est ce matin que j’ai eu l’information.

Les Gendarmes sénégalais qui sont allés l’arrêter l’ont fait avec beaucoup d’élégance, de professionnalisme, ils l’ont bien gardé durant tout ce temps et l’ont rendu avec tout le respect possible, nos Gendarmes qui sont venus le chercher.

Il (Toumba) est venu de Dakar très très fatigué avec beaucoup de douleur. A son arrivée à Conakry, il y a un Gendarme guinéen qui a dit à Toumba "Je te connais, c’est toi qui m’a formé mais on va se voir".


Il [Toumba] est venu torturé, les menottes l’ont beaucoup fatigué. Les Gendarmes qui sont allés le chercher à Dakar l’ont sévèrement menotté.

A son arrivée à l’Aéroport de Gbessia, les mauvais traitements ont continué pour lui. Car les Gendarmes qui sont partis le chercher avaient même retiré sa montre en or et sa bague.

Toumba occupe seul en ce moment sa cellule à la prison centrale de Conakry avec un petit lit et des douches bonnes. Mais il lui manque encore un poste téléviseur, un congélateur et un climatiseur.

Toumba Diakité n’a posé aucun acte négatif le 28 septembre [2009], il a plutôt empêché un carnage dans le pays. Car c’est lui qui a sauvé certains leaders ce jour.

(...) »

Pauline Tolno pour AFRICA MONDE