conakrytime

«La participation guinéenne est très faible dans l'AGOA», a affirmé l'ambassadeur des USA en Guinée

AFRIQUE  /  16 Mar 2017

La République de Guinée, à travers son Ministère du Commerce, et l'Ambassade des Etats-Unis à Conakry cherchent à offrir des opportunités d'exportation pour les entreprises à travers l'African Growth and Opportunity Act (AGOA), rapporte l’AGP.

A cet effet, une rencontre d'information et de formation des acteurs du secteur privés et des structures d'appui est organisée, mercredi, 15 mars 2017, à Conakry. Plusieurs opérateurs économiques ont pris part à cette rencontre présidée par le ministre du Commerce Marc Yombouno qui avait à ses côtés l'ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique en Guinée, Dennis Hankins.

A l'ouverture de la séance, le diplomate américain a dénoncé la faible participation africaine, surtout de la Guinée, sur le marché international américain, alors que le pays a beaucoup de ressources, surtout agricole, notamment l’ananas et l’acajous, deux produits très prisés à l'étranger.

Dennis Hankins a indiqué, que la participation en termes d'exportation en 2016 était plus ou moins 10 millions de dollars.

La cinquantaine de participants à la rencontre a été édifiée sur les procédures d'exportation des produits guinéens sur le marché américain à travers l'AGOA et avec des bénéfices à taux référentiel.

Les participants seront outillés de toutes les procédures, règles et surtout des notifications pour maitriser tous les rudiments de l'AGOA.

Le ministre du Commerce a mis l’occasion à profit pour rappeler la genèse de l'AGOA, créée en 2000, dans laquelle la Guinée a été suspendue en 2009 avec le coup d'Etat militaire.

Marc Yombouno a exhorté les acteurs du secteur économique du pays, à saisir cette opportunité pour combler le retard de la Guinée par rapport à beaucoup de pays africains.

Avec AGP